Journal Of Orthopaedic And Sports Physical Therapy latest 2023

You are searching about Journal Of Orthopaedic And Sports Physical Therapy, today we will share with you article about Journal Of Orthopaedic And Sports Physical Therapy was compiled and edited by our team from many sources on the internet. Hope this article on the topic Journal Of Orthopaedic And Sports Physical Therapy is useful to you.

Analyzing Core Stabilization Techniques – Bridging the Gap

Comme la plupart d’entre vous le savent, le monde de la stabilisation de base a suscité autant d’attention que Paris Hilton achetant un nouveau Chihuahua. La différence : la stabilisation du noyau mérite la plus grande attention. Je dis “la plupart” car, comme pour de nombreux termes accrocheurs dans l’industrie du fitness, il peut être abusé du contenu qui définit ces termes. Cependant, pour les besoins de cet article, je vais passer en revue ce que je pense être les techniques les plus logiques impliquées dans la stabilisation de cette structure semblable à un serpent que nous appelons la colonne vertébrale.

Qu’est-ce que la stabilisation de base ?

C’est la question à un million de dollars, n’est-ce pas ? Si vous posiez cette question à 100 scientifiques du sport différents, vous obtiendriez 100 réponses différentes. Pour moi, la stabilisation du tronc est la capacité de créer une rigidité sans compromis autour de la colonne vertébrale afin de ne permettre aucune “fuite d’énergie” lors de diverses tâches statiques ou dynamiques. Vous pouvez être d’accord ou non avec moi sur cette définition, mais l’essentiel est le suivant : que vous soyez un athlète d’élite, un ouvrier du bâtiment ou une réceptionniste, il y a de fortes chances que vous ayez probablement des maux de dos dans votre vie. Alors jetez le discours du pack de 6 par la fenêtre pour l’instant et commencez à penser à la colonne vertébrale. Si nous pouvons nous assurer que l’athlète est une colonne de force sans nœuds lâches dans la chaîne, alors nous pouvons assurer une puissance optimale avec des charges de force minimales sur la colonne vertébrale.

Voyons d’abord l’anatomie.

Obliques internes et externes (IO et EO) : impliqués dans la flexion, car leurs forces sont redirigées vers le rectus abominis (RA) pour améliorer le potentiel de flexion. Ils sont impliqués dans la flexion latérale, la torsion et la stabilisation de la colonne lombaire (McGill, 1991a, 1991b, 1992; Juker, McGill et Kropf, 1998). Enfin, ils sont impliqués dans l’expiration active (Henke et al., 1988).

Transverse Abdominis: Fait pivoter le thorax d’un côté à l’autre, augmente la pression interthoracique et est impliqué dans la défécation, la miction, l’accouchement. Le TA est aussi un muscle anticipateur.

Rectus Abdominis (RA): Le principal fléchisseur du tronc. Il forme un cerceau continu autour de la colonne vertébrale en transférant les forces des obliques. Les RA supérieure et inférieure sont activées ensemble et à des rythmes similaires pendant la flexion (Lehman & McGill, 2001) : jetez donc vos “exercices abdominaux supérieurs et inférieurs” par la fenêtre.

Rotatores : ont un nombre élevé de fuseaux musculaires et servent donc davantage de positionneur de la colonne vertébrale que de rotateur de la colonne vertébrale (Nitz & Peck, 1986). Ils sont plus actifs lorsqu’ils essaient de résister à la rotation de la colonne vertébrale que les obliques et les latissimus provoquent probablement.

Extenseurs

Longissimus & Iliocostalis : ont des composants thoraciques et lombaires. Ce sont les principaux extenseurs du dos.

Multifidus : Extension de la colonne vertébrale mais uniquement par la correction des articulations vertébrales qui subissent des contraintes. La ligne d’action contribue en fait aux forces de cisaillement des vertèbres supérieures.

Quadratus Lumborum (QL) : mur de soutien bilatéral ou stabilisateur pour la colonne lombaire. Le QL est actif pendant la flexion, l’extension et la flexion latérale de la colonne vertébrale et peut-être l’un des rares muscles qui ne s’éteint pas pendant le phénomène de flexion/relaxation.

Psoas : Grand fléchisseur de la hanche. Peut aider à une certaine stabilisation en raison de son orientation (l’origine est T12-L5).

Mécanismes de stabilisation de base : creusement abdominal contre renfort abdominal. La technique du creux abdominal a été essentiellement développée par un groupe de scientifiques australiens du sport (Richardson et al. 1999). Ce «groupe du Queensland» a déterminé que les muscles transversaux de l’abdomen (TA) et multifide (MT) en particulier, étaient des muscles très importants pour la structuration motrice. Ils ont constaté qu’à la suite d’une blessure au dos, les TA et MT subissaient des troubles moteurs qui avaient des effets profonds sur la structuration motrice du corps. Parce que d’autres blessures ne feraient qu’ajouter à ces effets conduisant à un état chronique de mauvaise structuration et de douleur, le groupe du Queensland a fait valoir que seules des techniques d’activation abdominale spécifiques pouvaient briser cette mauvaise programmation. Ainsi est née la technique du creux abdominal : Cette technique consiste à rentrer l’abdomen pour tenter d’isoler le TA, tout en relâchant la musculature environnante (RA, IO, EO).

La technique d’attelle abdominale a été principalement développée – ou plus exactement, inventée – par le biomécanicien canadien Stuart McGill. Cette technique implique la co-activation de tous les muscles entourant la colonne vertébrale (RA, IO, EO, TA, MT, Latissimus, QL et les extenseurs) dans le but de créer une stabilité à 360 degrés. Pendant qu’il s’attache, l’individu ne tire pas vers l’intérieur ou ne pousse pas, mais plutôt « attache » ou élargit le tronc. Si vous pensez à ce que vous feriez si quelqu’un vous donnait un coup de poing dans le ventre : vous vous prépareriez au coup de poing et créeriez efficacement une stabilité tout autour de la colonne vertébrale. (Pour en savoir plus sur les renforts abdominaux, voir Ultimate Back Fitness & Performance de Stuart McGill).

Pour Brace ou Hollow: C’est la question.

Une grande partie des données issues de la recherche du Queensland ont été mal interprétées. Parce qu’ils travaillaient avec des personnes blessées avec des schémas moteurs défectueux, les techniques qu’ils ont proposées étaient une tentative de perturber les schémas défectueux et d’éduquer les patients sur le contrôle abdominal. De plus, le TA anticipe les mouvements du tronc, des membres supérieurs et inférieurs et protège la colonne vertébrale (Hodges, 1999). Cette fonction d’anticipation et de protection peut être perdue en cas de lombalgie aiguë ou chronique. Cependant, de nombreux cliniciens ont pris ces informations et considéré les techniques comme un moyen de créer une stabilité de base optimale lors de diverses tâches. Ainsi, le creux abdominal semble être le choix préféré de nombreux physiothérapeutes, entraîneurs de force, chiropraticiens et kinésiologues pour la stabilisation du tronc.

Entrez Stuart McGill! Sans négliger l’importance de ces muscles dans leur rôle de créateurs et de stabilisateurs de pression intra-abdominale, McGill et d’autres ont depuis soutenu que cela ne suffit tout simplement pas pour supporter des tâches d’intensité même modérée. De plus, lors d’événements sportifs, des forces imprévisibles provenant de toutes les directions se produisent dans presque tous les sports. Plus précisément, si une perturbation postérieure – ou une poussée insoupçonnée de l’arrière – se produit sur la colonne vertébrale (disons un bras raide défensif lorsque vous vous penchez sur un défenseur au basket-ball), le creux abdominal produit la même résistance à la force qu’aucune activation ne fait et les résultats dans une augmentation de la flexion vertébrale (vs. 43% de réduction de la flexion vertébrale lors de l’utilisation d’un corset) (Vera-Garcia et al. 2007). Comme le dit Brett Jones, leveur de kettlebells et éducateur, si vous preniez une boîte en carton sur le côté et que vous la chargiez par le haut, la boîte s’effondrerait. Il suffit de demander à Cliff Harvey de Human Motion ce qui se serait passé s’il avait rentré son estomac en tentant de soulever des records du monde en haltérophilie : lui aussi se serait effondré. De plus, il est presque certain que si vous essayez de contracter uniquement le TA, vous aurez également une activité dans l’IO et l’EO.

Lorsque les muscles entourant la colonne vertébrale se co-contractent, ils créent une raideur supérieure à la somme des raideurs musculaires individuelles (McGill, 2006). Ainsi, pendant la procédure d’évidement, vous inhibez en fait le potentiel de rigidité optimale, ce qui limite finalement les performances. On pourrait penser que pour bien se caler et assurer la “super-rigidité”, il faudrait avoir une contraction totale pendant la plupart des activités. Cependant, cela ne semble pas être le cas puisque les premiers 25 % d’une contraction abdominale maximale créent une raideur suffisante pour la plupart des activités (Brown et McGill, 2005). Cependant, lors des levées 1RM telles que les tentatives de record du monde de Cliff, une contraction volontaire maximale (MVC) de toute la musculature environnante est nécessaire pour résister à la force massive.

Embrassons-nous : nous avons affaire à des pommes et des oranges

Il semble y avoir un manque de compréhension quant aux différentes techniques utilisées entre les kinés et les entraîneurs de force pour la stabilisation et l’activation du tronc. Lorsqu’un patient consulte un physio, il est exactement cela – un patient. La plupart du temps, ils viennent d’une blessure et ont par conséquent obtenu des schémas défectueux dans leur séquençage musculaire. D’un autre côté, ils pourraient avoir eu des années de blessures de surutilisation ou une mauvaise biomécanique de la démarche qui a entraîné des déséquilibres musculaires. Ainsi, le creux abdominal semble être la technique de choix pour aider à créer ce contrôle qui n’était probablement jamais là avant même que la “blessure” ne les amène en cure de désintoxication. C’EST PARFAITEMENT BIEN. C’est notre groupe de pommes. Notre groupe d’oranges sont soit ces mêmes patients venant de physio ou notre groupe d’individus indemnes qui ont besoin de devenir plus forts. Une fois que ces individus sont capables de supporter des forces plus lourdes et sont chargés de poids, le creux abdominal n’est plus suffisant pour soulever ce type de poids, tout en épargnant la colonne vertébrale. Ainsi, l’orthèse abdominale doit être enseignée. C’est ici que se trouve le problème. Nous nous harcelons constamment (divers praticiens de la santé) sur les différentes techniques utilisées. Nous devons nous rappeler que ce sont les besoins du client/patient qui sont notre principale préoccupation. NOUS DEVONS LES ÉDUQUER ET LES PRÉPARER POUR LA PROCHAINE ÉTAPE. Kinés : Informez le patient que s’il est un athlète ou s’il va soulever des poids à l’avenir, il devra apprendre les deux techniques. Entraîneurs de force : intégrez réellement les deux techniques dans votre entraînement. Isoler puis intégrer. C’est un excellent moyen de permettre au client d’obtenir un succès initial (creux abdominal) et de lui permettre ensuite d’avoir une vue d’ensemble du levage de charges plus lourdes (renfort abdominal).

Une approche d’équipe intégrée peut produire un grand succès pour l’athlète, cependant, tous les membres doivent être sur la même longueur d’onde même si leurs philosophies diffèrent. Travaillez les uns avec les autres pour produire les meilleurs résultats pour le client/patient. Votre athlète sera finalement plus fort, plus en sécurité et moins confus dans le processus !

Références

Brown et McGill . (2005). Les caractéristiques force-rigidité musculaire influencent la stabilité articulaire : un exemple de la colonne vertébrale. Biomécanique clinique, 20(9), 917.

Henke, Sharratt, Pegelow et Dempsey, (1988). Régulation du volume pulmonaire en fin d’expiration pendant l’exercice. Tourillon de physiologie appliquée, 64(1), 135.

Hodges (1999). Y a-t-il un rôle du transverse de l’abdomen dans la stabilité lombo-pelvienne ? Thérapie manuelle, 4(2), 74.

Juker, Mcgill et Kropf, (1998). Activité myoélectrique intramusculaire quantitative des parties lombaires du psoas et de la paroi abdominale au cours d’une grande variété de tâches. Médecine et science du sport et de l’exercice, 30(2), 301.

Lehman et McGill, (2001). Quantification des différences d’amplitude de l’activité électromyographique entre les parties supérieure et inférieure du muscle droit de l’abdomen lors d’exercices du tronc sélectionnés. Physiothérapie, 81(5), 1096.

McGill, (1991a). Activité électromyographique des muscles abdominaux et lombaires lors de la génération du couple axial isométrique et dynamique du tronc : implications pour la mécanique lombaire. Journal de recherche orthopédique, 9(1), 91.

McGill, (1991b). Potentiel cinétique de la musculature du tronc lombaire autour de trois axes orthopédiques orthogonaux dans des postures extrêmes. Dos, 16(7), 809.

McGill, (1992). Un modèle 3D dynamique basé sur la myoélectricité pour prédire les charges sur les tissus de la colonne lombaire lors de la flexion latérale. Journal of Biomechanics, 25(4): 395.

McGill, (2006). Forme et performance ultimes du dos. Waterloo, Ontario : Backfitpro Inc.

Nitz & Peck, (1986). Comparaison des concentrations de fuseaux musculaires dans les grands et les petits muscles épaxiaux humains agissant en combinaisons parallèles. Le chirurgien américain, 52(5), 273.

Richardson, Jull, Hodges et Hides, (1999). Exercice thérapeutique pour la stabilisation segmentaire vertébrale dans la lombalgie. Édimbourg, Écosse : Churchill Livingstone.

Vera-Garcia, Elvira, Brown et McGill (2007). Effets des manœuvres de stabilisation abdominale sur le contrôle du mouvement et de la stabilité de la colonne vertébrale contre les perturbations soudaines du tronc. Journal d’électromyographie et de kinésiologie, 17(5), 556.

Video about Journal Of Orthopaedic And Sports Physical Therapy

You can see more content about Journal Of Orthopaedic And Sports Physical Therapy on our youtube channel: Click Here

Question about Journal Of Orthopaedic And Sports Physical Therapy

If you have any questions about Journal Of Orthopaedic And Sports Physical Therapy, please let us know, all your questions or suggestions will help us improve in the following articles!

The article Journal Of Orthopaedic And Sports Physical Therapy was compiled by me and my team from many sources. If you find the article Journal Of Orthopaedic And Sports Physical Therapy helpful to you, please support the team Like or Share!

Rate Articles Journal Of Orthopaedic And Sports Physical Therapy

Rate: 4-5 stars
Ratings: 3742
Views: 66454937

Search keywords Journal Of Orthopaedic And Sports Physical Therapy

Journal Of Orthopaedic And Sports Physical Therapy
way Journal Of Orthopaedic And Sports Physical Therapy
tutorial Journal Of Orthopaedic And Sports Physical Therapy
Journal Of Orthopaedic And Sports Physical Therapy free
#Analyzing #Core #Stabilization #Techniques #Bridging #Gap

Source: https://ezinearticles.com/?Analyzing-Core-Stabilization-Techniques—Bridging-the-Gap&id=1639744

Related Posts

default-image-feature

Jobs You Can Get With Sports Management Degree latest 2023

You are searching about Jobs You Can Get With Sports Management Degree, today we will share with you article about Jobs You Can Get With Sports Management…

default-image-feature

Jd Sports Customer Services Phone Number latest 2023

You are searching about Jd Sports Customer Services Phone Number, today we will share with you article about Jd Sports Customer Services Phone Number was compiled and…

default-image-feature

Is Ultimate Frisbee A Contact Sport latest 2023

You are searching about Is Ultimate Frisbee A Contact Sport, today we will share with you article about Is Ultimate Frisbee A Contact Sport was compiled and…

default-image-feature

Is There Any Sports Games Today latest 2023

You are searching about Is There Any Sports Games Today, today we will share with you article about Is There Any Sports Games Today was compiled and…

default-image-feature

Is There A Sports Game On Tonight latest 2023

You are searching about Is There A Sports Game On Tonight, today we will share with you article about Is There A Sports Game On Tonight was…

default-image-feature

Is The Number 42 Retired In All Sports latest 2023

You are searching about Is The Number 42 Retired In All Sports, today we will share with you article about Is The Number 42 Retired In All…